Pastorale

Profession de Foi 2013

Veillée de chants avec le chanteur Hugues Fantino à laquelle ont participé les jeunes qui vivaient la retraite de profession de Foi.

Ce fut magnifique et les jeunes étaient debout, galvanisés par les chants.

Célébration de clôture des deux jours de retraite des jeunes se préparant à la Profession de Foi.

Un moment d'échanges

Une dizaine de jeunes de 4èmes volontaires ont vécu une riche expérience, en retraite à la maison diocésaine de Merville durant deux jours.
Moment d'échanges, de temps de recueillements spirituels et de prières.
Enchantés d'avoir exploré ce moment d'intériorité, les jeunes attendent avec impatience la prochaine retraite en juin. Les jeunes de 3ème pourront également renouveler cette expérience au mois de février.

TOUSSAINT 2012

Avant de partir en Angleterre vivre les fêtes de Noël, d'aller en Espagne vivre la semaine Sainte, les élèves du collège ont pu par de multiples activités pédagogiques vivre la fête de la Toussaint en France pour les 6èmes 5èmes, dans les pays Celtes et les Etats Unis pour les 4èmes et au Mexique pour les 3èmes.

Ce moment d'échanges, de partage, d'enrichissement personnel animé par toute l'équipe éducative s'est terminé par un temps de prière avec le Diacre René Milleville qui a accepté de nous aider à vivre certains temps forts de la pastorale au collège. Ce fut aussi l'occasion d'écouter son témoignage de " l'Amour du Christ ".

...

Forts de ce témoignage, les élèves ont pu se lancer dans l'action ELA " Mets tes baskets et bats la maladie " puis écouter la prestation de la chorale du collège qui répète déjà pour la messe de Noël du 20 décembre 2012.

2013 - Centenaire du Diocèse de Lille

Découverte et reconstitution du chemin de croix

Chaque groupe possède une feuille de route qui lui indique dans quel ordre il doit parcourir les stations du chemin de croix.

Recommencer

Le vendredi 21 octobre 2011 : Lancement de la pastorale de l'année

Premier Thème : RECOMMENCER

Ce vendredi après midi tout le collège s'est retrouvé autour de notre fondateur MARCELLIN CHAMPAGNAT

Epiphanie

Le 13 janvier après-midi tout le collège a fêté l'épiphanie

Deuxième thème de l'année : REVIVRE !!!!!

Le dimanche après le premier janvier, on mange la galette des rois comme le faisaient déjà les romains avant la naissance de Jésus. A l'époque, la galette toute dorée représentait le soleil. On la partageait au moment où les jours avaient terminé de raccourcir ; la lumière commençait tout doucement à regagner sur l'obscurité. Une nouvelle "course" du soleil débutait. C'était aussi le moment où le grain stocké depuis les moissons était livré à la consommation (donc moment d'abondance, de rassasiement). On avançait vers des jours meilleurs.

Au 4ème siècle, les chrétiens ont repris cette fête et l'ont faite coïncider avec l'arrivée des mages près de Jésus. En agissant ainsi, ils ont voulu dire qu'avec Jésus, l'attente et la faim sont comblées, la lumière gagne sur l'obscurité, une nouvelle vie toute pleine d'espérance commence.

En hiver, nous avons besoin de lumière, de chaleur, de pain qui rassasie, d'espérance de printemps... Dans les moments sombres de nos vies, les moments de solitude, les moments de doute, de famine, de désert,..., nous avons besoin de guides pour nous redire La Bonne Nouvelle de Dieu, de lumières pour nous indiquer le chemin du Père.
Jésus n'est-il pas Grande Lumière?


Les élèves ont pu participer à des ateliers différents (cartes de vœux pour les personnes de la maison de retraite, réflexion sur un texte de Jean Debruyne, réalisation d'un diaporama sur l'épiphanie, débat autour d'un témoignage de vie....)





Un texte de Jean Debruyne:



Les mages ont vu une étoile qui se levait à l'Orient.
Tous, nous la voyons cette étoile, se lever tous les jours à l'est:
C'est le soleil.
Mais nous avons tellement l'habitude du jour qui se lève chaque jour
Que nous n'y faisons même plus attention.
Et pourtant...
Chaque matin qui se lève est une épiphanie.
Chaque matin, Dieu nous manifeste son Amour
En nous offrant, à notre réveil, le présent d'un jour neuf
Unique au monde.
Chaque jour, une étoile vient de l'Orient pour me le dire.

Chacun de nous, poète ou ingénieur, pauvre ou riche, jeune ou vieux, travailleur manuel ou intellectuel, chef d'État ou concierge, tous nous poursuivons une étoile dans le ciel de notre cœur, de notre conscience ou dans le ciel de nos rêves. Les hommes sont souvent des "Mages" qui, dans la nuit, sont en quête d'une étoile.

Chacun a pu inscrire sur une étoile son ressenti :
Comment s'appelle l'étoile que vous cherchez, l'étoile qui vous permet de vivre, d'espérer encore et malgré tout? S'appelle-t-elle: santé, justice, Paix, Amour, Bonheur, tendresse, Liberté ? Car le plus dramatique dans la vie d'un homme, c'est de ne plus avoir d'étoiles à poursuivre !

Puis nous nous sommes tous retrouvés Autour de l'encens à la chapelle

On a brûlé un peu d'encens et demandé aux enfants tout ce qu'ils remarquent: la fumée blanche qui monte vers le ciel; l'odeur agréable et forte qui atteint chacun au plus profond.
Le blanc dit la pureté ; la montée vers le ciel dit l'élan de notre cœur vers Dieu dans la prière, la pensée, l'action... L'odeur qui se propage à toute l'assemblée dit notre union, nos cœurs qui n'en font qu'un, nos prières qui se rejoignent, se mêlent, se marient en un magnifique bouquet, offrande pour Dieu.
L'encens qui brûle dit que nos cœurs se rejoignent tous en Dieu.

Pour terminer ce temps fort nous avons partagé la galette au réfectoire tous ensemble.